Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu utile | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Ville de Saint-Martin-de-Crau

Menu principal

Actualités

Contenu

AccueilActualités > Bon à savoirLes rythmes scolaires en question

Imprimer

Les rythmes scolaires en question

Publié le 30 juin 2017
Au regard de la volonté gouvernementale de permettre aux communes qui le souhaitent de revenir à la semaine de quatre jours de classe, la Municipalité s’est interrogée sur l’opportunité de rendre cela effectif en septembre 2017.
Pour plusieurs raisons qu’explique Henri Niederoest, ces changements devraient être mis en œuvre dès la rentrée.

Trois questions à… 

Henri Niederoest
Adjoint délégué aux Affaires Scolaires


Selon vos informations, quelles sont les propositions envisagées par le ministre de l’Education nationale ?

Il semblerait que trois choix soient possibles : rester en l’état, revenir à la semaine de quatre jours avec six heures d’enseignement par jour ou rester à quatre jours et demi avec des aménagements d’horaires.


Quelle serait la solution retenue par la Municipalité ?

Le 16 juin est sorti un bulletin officiel de l’Education nationale intitulé "Rentrée 2017 : 4 mesures pour bâtir l’école de la confiance". Il donne plusieurs indications, notamment sur les possibilités d’adaptation des rythmes scolaires.

En premier lieu, nous avions souhaité rester dans la situation actuelle et prendre le temps de réfléchir avec l’ensemble des partenaires, enseignants, parents et associations, comme nous l’avions fait pour la mise en œuvre de la réforme en 2014. C’était sans compter sur les sollicitations importantes des parents et enseignants pour un retour dès septembre, à la semaine de quatre jours. Pour répondre à ces attentes, il nous a fallu être réactif, le choix devant intervenir avant la fin des cours, le 7 juillet.

Après une rencontre avec l’Inspecteur de l’Education Nationale de circonscription, avec qui nous avons échangé sur l’ensemble de ces questions, et pour être en phase avec l’Education Nationale, nous avons donc décidé de proposer à l’ensemble des partenaires de passer à la semaine de quatre jours dès la rentrée de septembre 2017. Dans le même temps, nous avons dû revoir notre dispositif d’accueil du matin sur l’ensemble des écoles et l’organisation de l’interclasse du temps méridien.

Les horaires de la journée seront donc redéfinis avec six heures de cours par jour et un temps méridien de deux heures, afin de répondre aux impératifs de la restauration scolaire. Aussi, sera menée une réflexion sur la prise en charge des enfants pendant la pause méridienne et sur la réorganisation des après-midi, sachant que le périscolaire du soir disparaît.


Quelles sont les conséquences pour la commune ?

Elles sont importantes car les contraintes sont nombreuses. La Municipalité devra, avant la rentrée, revoir toute l’organisation des activités physiques et sportives sur les écoles et informer les associations de ces changements afin qu’elles se réorganisent dans la perspective de cette restructuration.

Il faudra également étudier avec le Centre Social des Oliviers la possibilité d’ouvrir le centre aéré toute la journée du mercredi et repenser l’organisation des services des personnels d’interclasse qui interviennent sur la commune.

Il est par ailleurs acté que le périscolaire, tel qu’il a fonctionné pendant trois ans avec des activités et de la garderie, est terminé. Nous reviendrons donc à un temps de récréation et d’études, tel qu’il existait avant la réforme. Tout cela est loin d’être simple, mais la Municipalité a toujours fait le choix, avec l’ensemble des partenaires, d’offrir des services de qualité et met tout en œuvre pour atteindre cet objectif dans la nouvelle organisation proposée.

 

 Retour á la page précédente  Haut de page